POINGS LIES ET BOUCHE COUSUE, LES MILITANTS DE LA LUCHA ARRETES A GOMA

Mise en ligne le 16 mars, 16 à 01:06


Hier matin, nous avons choisi de marcher pour dénoncer la détention arbitraire de notre camarade Fred Bauma  et Yves Makwambala depuis maintenant un an.

Fred & Yve
Marche de Soutien à Fred BAUMA et Yves MAKWAMBALA

Comme nous l’autorise la constitution de la République Démocratique du Congo, nous avons rédigé une lettre d’information que nous avons envoyé à toutes les autorités compétente pour les tenir au informé de notre manifestation.

Cette marche pacifique( ici ), qui devait se dérouler dans le calme avec des amis, des militants et des membres de la famille de Fred Bauma a été réprimée par la police.

En effet, nous avions prévu une messe de Prière pour la libération de Fred & Yves et l’avènement de la liberté et la Justice dans notre pays à l’église Saint Esprit situé au Centre ville de Goma, mais malheureusement le curé de cette paroisse nous a informé la veille qu’il ne pourra plus célébré la messe, et cela sans aucune explication. Mais on se demande s’il a du subir des pressions de nos autorités pour annuler cette messe, et si tel est le cas, nous dénonçons avec force cette manipulation.

Déjà, très tôt le matins, une forte présence policière était visible dans plusieurs points de la ville de Goma. C’est à croire que les autorités n’ont toujours pas compris que nous sommes des jeunes paisible, patriotes et qui n’ont aucun projet négatif contre le pays. Au contraire, nous souhaitons le changement, la justice, le travail, et l’évolution de notre pays.

Malgré cette mobilisations d’une police armée jusqu’au dent, nous n’avons pas renoncé à notre manifestation.

Notre manifestation est légale et légitime. Et donc comme prévu, nous nous sommes réuni  au lieu de rendez-vous pour entamer notre marche pacifique. Mains liés, bouche cousue, nous nous sommes mis en fil indienne et nous avons tout fait pour éviter de gêner la circulation sur la voix publique. Nous avons soigneusement éviter les artères de la ville qui étaient encadré par les forces de l’ordre, mais 30 minutes après le début de notre marche de soutien et de demande de libération de Fred et Yve, une Jeep rempli des policier est venue nous interrompre et a embarqué une dizaine des militants qui n’ont opposé aucune résistance. D’autres militants qui étaient déjà à l’église Saint Esprit pour qu’on puisse se réunir dehors et prier ensemble quelques minutes, ont aussi été interpelés par la police.

Arrestation des militants pacifiques à Goma
Arrestation des militants de la Lucha ce Mardi 15 mars 2016

Nous tenons à préciser qu’aucun de nos militants n’a opposé de résistances « aux forces de l’ordre » , ou force du désordre si on peut les appeler comme ça. Au total, 19 de nos militants ont été arrêté aujourd’hui par la police.

Comment peut on s’en prendre au silence? Est-ce un crime de marcher en silence? La répression a atteint un tel niveau que ça en devient ridicule. Que vont-ils encore inventé comme délit que nous aurions commis? Le peuple est de notre coté, et la vérité aussi.

Nous dénonçons avec vigueur cette énième arrestation arbitraire et nous demandons la libération immédiate de nos camarade qui ont été arrêté aujourd’hui, et la libération de Fred et Yve qui sont détenu depuis un an maintenant à Kinshasa sans même avoir pu bénéficier d’un procès juste et équitable.

Depuis hier, Fred et Yve ont entamé une  grève de la faim pour dire « ASSEZ » et demander qu’ils soient traité comme des citoyens responsable et non comme des terroristes. Leur seul crime est d’avoir jouer leur rôle de patriotes, en se dévouant pour leur pays. 5 des six militants de la Lucha incarcérés à la prison centrale de Goma ont choisis d’entamer eux aussi une grève de la faim.

Fred et Yves HRW
Fred BAUMA et Yve MAKWAMBALA

Cette répression sans précédent devrait incité les congolais à se réveiller et à dire non à ceux qui ne cessent de violer notre constitution. Le monde entier nous regarde et nous n’avons plus droit à l’erreur. L’objectif de ces arrestations est de nous faire peur, et nous dissuader de continuer la lutte. Aujourd’hui, des milliers des congolais se joignent à notre mouvement, alors montrons-leur qu’on est une nouvelle jeunesse, consciencieuse, et soucieuse de son avenir et de son indépendance. Alors, soyez les bienvenus, le Congo nous appartient à tous.

Jugez par vous-même: Cette video montre la marche pacifique de notre mouvement qui a été subitement interrompue par la police congolaise qui a arrêté plus de 19 militants. En ce moment même, ils sont entrain d’être torturé et interrogé dans les bureaux Police à Goma. De quoi vont-ils encore nous accuser ? #Telema

 

Vive la liberté pour Fred et Yve

Vive la liberté pour tout nos militants emprisonné

Vive la Lucha ( #FreeFred , #FreeYves , #FreeLucha , #FaimDeLiberte )

Fait à Goma le 16/03/2016

Par Amani.

Lucha RDC

 


Youtube


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /nfs/c06/h07/mnt/155100/domains/luchacongo.org/html/wp-content/themes/lucha relook final/include-autre-menu.php on line 31

Retrouver la LUCHA sur

Contactez-nous

Nous organisons & mobilisons les Congolais(es) à la base pour défendre nos droits & notre dignité, dans la non-violence.


Nous (re)joindre :

  • 📞Wtsp +243 974233390

  • Mail : lucha.rdc@gmail.com

  • Mail : info@luchacongo.com

  • www.facebook.com/lucha.rdcongo

  • Twitter : @luchaRDC

    Copyright (c) 2017 lucha All Rights Reserved.