9 ans après la naissance de Lucha: Un parcours difficile et risqué pour les jeunes non-violents.

Mise en ligne le 2 mai, 21 à 12:24


Par Emmanuel Ndimwiza, sociologue, écologiste et militant de la lucha.

Pris naissance depuis 2012 par les jeunes étudiants de Goma dans un contexte historique, politique, social et économique très controversé de la Rdc; un pays potentiellement riche, mais pratiquement pauvre.

La Lucha; Lutte pour le changement, un mouvement citoyen non-violent et non partisan des citoyens congolais.

Depuis 9 ans, les jeunes sont restés sur le champ marqué par l’indépendance d’esprit et d’actions.

Parti depuis 2012 dans la ville de Goma dont le Contexte de naissance est marqué par 3 faits étant à la base de sa naissance.

1. Sur le plan Politique :

Le paysage politique du Congo de 2011 était marqué par l’échec des élections qui a donné naissance aux contestations électorales, violences de population, violations graves des droits humains, à la crise de légitimité du président faussement élu, aux fraudes électorales etc. Une situation qui amène les jeunes à réfléchir profondément et envisager une autre stratégie de participer à la vie socio-politique sans manipulation, ni violences.

Pendant ce temps, vers 2012, l’Est du pays est déchiré par plusieurs rébellions dont la plus active était le M23 qui sème désolation dans plusieurs familles et qui facilite les pillages de ressources naturelles, les bruits de bottes à l’Est, une situation qui ne laissera pas les jeunes indifférents.
Cette situation n’a pas manqué dans la planification stratégique des actions des jeunes 9 ans après. Les jeunes sont présents sur ce terrain politique en menant des réflexions pour sensibiliser les citoyens congolais à devenir plus exigeants, à demander des comptes aux gouvernants mais aussi exiger la redevabilité aux gouvernants.

2. Social:

Le pays sombre en 2012 dans une situation sociale sans précédent, déchirement de conflits communautaires, le chômage de jeunes, les salaires de honte, la criminalité monte en flèche, les désordres sociaux etc.

3. Economique:

Malgré la richesse que regorge le pays les jeunes font une analyse et trouvent que le chômage bat son plein, les détournements, la corruption, l’accès à l’emploi devient difficile, la construction des infrastructures socio-économiques de bases n’est pas au rendez-vous etc.

9 après, les jeunes restent au rendez-vous de fronts social, économique, environnemental, politique etc.

Sur le plan réussite durant les 9 ans:

– La Lucha a su implanter ses sections dans toutes les 11 anciennes provinces et dans tous les 140 territoires que comptent la Rdc.
– Métissage culturel et communautaire; un signe et une vision de ressembler toutes les communautés, les tribus de la Rdc ; bref l’unité du Congo ;
– Implication dans les actions sociales, politiques, économiques, environnementales, Télécommunications, etc.
– Neutralité et l’indépendance d’actions ;


Youtube


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /nfs/c06/h07/mnt/155100/domains/luchacongo.org/html/wp-content/themes/lucha relook final/include-autre-menu.php on line 31

Retrouver la LUCHA sur

Contactez-nous

Nous organisons & mobilisons les Congolais(es) à la base pour défendre nos droits & notre dignité, dans la non-violence.


Nous (re)joindre :

  • 📞Wtsp +243 974233390

  • Mail : lucha.rdc@gmail.com

  • Mail : info@luchacongo.com

  • www.facebook.com/lucha.rdcongo

  • Twitter : @luchaRDC

    Copyright (c) 2017 lucha All Rights Reserved.