LUCHA

Actualités


Une dizaine des Militants de la Lucha-Rutshuru arrêtés ce vendredi 12 juillet par la police sur ordre de l’administrateur adjoint du Territoire de Rutshuru


Publié le : 12 juillet, 2019 à 18:18 | |


Depuis le mercredi 10 juillet 2019, la LUCHA avait informé par écrit l’administrateur du territoire conformément à l’article 26 de la constitution de la république de la tenue d’une marche pacifique le vendredi 12 Juillet 2019 en vue de dénoncer les tracasseries policières et administratives sur différents tronçons routiers du Territoire de Rutshuru.

Alors que la manifestation se déroulait sans violence et dans le calme, la police, répondant aux ordres de l’administrateur adjoint du territoire DANIEL SAFARI, a brutalement arrêté 9 manifestants dont une fille. Ils sont en ces moments détenus au commissariat de la police de Rutshuru.

La LUCHA condamne l’arrestation arbitraire, la détention illégale, les actes de torture et l’obstruction de l’exercice de la liberté d’expression pourtant constitutionnellement garantie par notre constitution.

Nous appelons par ailleurs l’administrateur du territoire à libérer immédiatement et sans condition les 9 militants détenus et s’abstenir à l’avenir de poser des actes contraires aux valeurs démocratiques prônées dans notre constitution.

Nous appelons aussi tous les compatriotes à dénoncer cette nième violation des droits civiques des citoyens congolais et à exiger la libération des citoyens arrêtées injustement. Vous pouvez appeler (ou écrire) à l’administrateur titulaire Mr Justin MUKANYA au +243 992 924 707, à son adjoint Mr Daniel SAFARI au +243 975 500 249.

Nous invitons le Président de la république Mr Félix Tshisekedi et son entourage à mettre en garde les autorités civiles, policières ou militaires qui répriment les manifestations pacifiques en contre courant de l’ouverture de l’espace civique qu’il prêche.

TELECHARGER : URGENT LUCHA RUTSHURU

Fait à Rutshuru, le 12 juillet 2019

Pour la Lucha

La cellule de communication


Restez connecté