Reprise des manifestations pacifiques devant les maisons de télécommunications opérant en RDC

Mise en ligne le 13 mars, 20 à 10:10


Chers journalistes, chers compatriotes,

C’est depuis Mars 2019 que la population Congolaise à travers notre mouvement citoyen non-violent et non partisan la LUCHA mène des actions citoyennes pacifiques à travers le pays en vue de demander :
-Une amélioration de la qualité des services de télécommunication ;
-Une adaptation de leur coût au pouvoir d’achat du peuple Congolais (Appel, SMS, Internet,…)
-La suppression de l’escroquerie à travers le double paiement lors des transaction par mobile banking (Airtel-Money, Orange-Money, M-Pesa),

-Une collaboration des opérateurs de télécommunications avec la justice Congolaise pour lutter contre la criminalité croissante (surtout le kidnapping) facilitée par leurs réseaux respectifs à travers le paiement des rançons et la communication de ces criminels;

Plusieurs lettres et mémorandums ont été adressés par notre mouvement aux opérateurs de téléphonie mobile œuvrant en RDC et aux autorités Congolaise avec des propositions claires et basées sur la situation de millions de consommateurs Congolais.
Une réunion tripartite entre la LUCHA, Airtel et les autorités Étatiques locales s’était même tenue à Goma le mercredi 22 Mai 2019 et des résolutions encourageantes avaient été prises pour assurer aux Congolais des bons services à de prix justes, malheureusement c’était juste de la poudre de perlimpinpin à durée éphémère.

Près d’une année après le lancement de cette campagne (À bas le prix), triste est de constater que les irrégularités dénoncées par les consommateurs à travers notre mouvement dans le chef des opérateurs n’ont pas été suffisamment résolues comme ils s’étaient engagés entre autres :

  • L’amélioration de la qualité des services offerts par ces opérateurs (la qualité de la connexion dans les heures vespérales, sécuriser les clients en supprimant le phénomène de Swap par les inconnus,…;

  • L’abandon des pratiques commerciales malhonnêtes comme la double facturation lors d’une transaction financière via Airtel-Money;

  • Fournir à la justice Congolaise dans moins de trois jours les données des kidnappeurs à travers les numéros qu’ils utilisent pour demander des rançons;

  • Etc.

Jusqu’à ces jours, ces maisons de télécommunications continuent les mêmes pratiques injustes contre les Citoyens devant le regard impuissant des autorités Congolaises en commençant par le président de la République Felix TSHISEKEDI devant qui l’autorité de régulation (ARPTC) est redevable direct conformément à la loi.

Comme si cela ne suffisait pas chers journalistes,

Ces maisons de télécommunication continuent librement leurs pratiques injustes contre les Congolais,

Elles avaient essayé de nous corrompre, nous avions refusé car nous sommes des eternels incorruptibles;

Elles nous ont fait subir des traitements inhumains et dégradants d’une part par la Police Nationale Congolaise, et de l’autre part par une bande de badauds au service d’Airtel à Goma, cette dernière entreprise avait influencé afin d’obtenir l’emprisonnement des 36 de nos camarades après les sit-in jours et nuits.

Ces entreprises capitalistes du secteur de la télécommunication sont largement responsables de ces différents problèmes, il y a aussi la responsabilité et la complicité des autorités Congolaises dont le président de la république, le ministre des PT-NTIC, le directeur de la Banque Centrale du Congo et les parlementaires.

Nous dénonçons aussi les mensonges à haute voix de l’Autorité de Régulation de la Postes et des Télécommunications du Congo (ARPTC en sigle) qui avait, via un tweet déclaré que dès janvier 2020 nous aurons une nouvelle tarification en ce qui concerne les appels, les SMS ainsi que les données mobiles (megabytes), Suite à cette promesse, en septembre 2019 nous avions sursis nos manifestations devant ces maisons de Télécoms en leur accordant le bénéfice du doute.

Cependant nous sommes au mois de mars soit à plus de 2 mois de leur annonce de la nouvelle barre de tarifications, du côté de l’ARPTC c’est silence radio ainsi nous disons, le peuple congolais ne doit pas être négligé de cette manière; nous décidons à ce jour de réactiver des actions avec des nouvelles méthodes solides et plus participatives devant ces maisons de télécommunications, ça sera chaque lundi à partir du lundi 16 mars prochain à 8H30 pour rappeler à tout le monde ses engagements, ses responsabilités.

La lutte étant longue, la victoire est certaine et le peuple gagne toujours!

Fait à Goma le 12 mars 2020

Pour la LUCHA

Cellule de communication


Youtube


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /nfs/c06/h07/mnt/155100/domains/luchacongo.org/html/wp-content/themes/lucha relook final/include-autre-menu.php on line 31

Retrouver la LUCHA sur

Contactez-nous

Nous organisons & mobilisons les Congolais(es) à la base pour défendre nos droits & notre dignité, dans la non-violence.


Nous (re)joindre :

  • 📞Wtsp +243 974233390

  • Mail : lucha.rdc@gmail.com

  • Mail : info@luchacongo.com

  • www.facebook.com/lucha.rdcongo

  • Twitter : @luchaRDC

Copyright (c) 2017 lucha All Rights Reserved.