Quid du sens de l’engagement citoyen des jeunes : cas des militants de la Lucha Par Emmanuel Ndimwiza Murhonyi

Mise en ligne le 20 janvier, 23 à 07:58


« Si la population est exigeante, les dirigeants seront redevables et ainsi nous n’aurons plus des dirigeants imposteurs mais redevables soutenant des projets intégrant le bien-être social ».

Considérant que la méconnaissance et le mépris des droits de l’homme dans notre pays depuis la traite négrière jusqu’à ce jour ont conduit à des actes de barbarie qui ont révolté et révoltent la conscience nationale et que l’avènement d’un Etat de droit où tous les citoyens seront libres de penser et de s’exprimer, libérés de la terreur, de la misère et de la pauvreté la plus abjecte a été proclamé comme la plus haute aspiration. La lutte menait depuis des années par de militants de mouvements citoyens en général et en particulier la Lucha a relevé qu’une lecture attentive de l’histoire de la RDC laisse entendre un cri permanent étouffé par des larmes de souffrance ou simplement englouti sous les crépitements des armes, de différentes rebellions.

C’est depuis la nuit de temps les jeunes de mouvements citoyens ont connu de gens qui se sont battus et qui ont exprimé une attitude de tous ceux qui s’indignent contre l’injustice, le mensonge, la dictature, ceux qui se battent contre un système qui rend esclave et bafoue la dignité humaine, contre un système qui a détruit l’ordre naturel et citoyen pour des raisons d’intérêts personnels, contre un système honteux qui humilie tout un peuple, qui tue son propre peuple, qui méprise et se moque de son peuple, qui prône les antivaleurs comme modèle de gestion.

Notons que durant de siècles, les citoyens ont sensibilisé les autres sur leurs droits et devoirs, à les motiver à travers des actions pour exiger qu’il y ait la justice sociale et la dignité humaine pour tous les citoyens de tous âges, de toutes origines, de toutes conditions sociales, de toutes croyances et nous avons en communs notre foi en nous-même pour rendre au Congo sa grandeur, sa paix, sa prospérité, leur lutte a été à la fois une philosophie, une vision et une dynamique révolutionnaire des citoyens. C’est aussi une conviction de générations qui croient en l’avènement d’un Congo juste qui promeut la dignité humaine, qui aime la patrie et promeut les valeurs patriotiques et citoyennes, qui s’indigne contre tout système qui se désintéresse de l’homme quel qu’il soit, qui prône la violence et laisse son peuple dans des conditions misérables, qui détruit la nature et se désintéresse de l’environnement.

Des années durant, leur rêve était de bâtir un Congo uni par le destin et par l’histoire autour des nobles idéaux de paix, de liberté, de fraternité, de justice sociale, de travail ; animés par le souci de bâtir un Etat de droit, une nation puissante et fondée sur une véritable démocratie politique, économique, sociale et culturelle.

C’est pourquoi la lutte que les militants de la Lucha mènent aujourd’hui remonte d’une longue date avec plusieurs évènements, une lutte acharnée parsemée par les moments difficiles et sombre de l’histoire de l’engagement citoyen avec des différentes dates ou périodes qui ont été marqué par différentes personnalités.

Cette attitude de ceux qui s’indignent et se révoltent contre le système déshumanisant a continué et les citoyens ont compris qu’il faut se battre avec d’autres et plus encore avec eux-mêmes pour s’autoriser à changer de vie, pour se sentir davantage maîtres de leur existence, car il n’y a pas de salut lorsque les citoyens restent assis et les bras croisés.

Ce cri, c’est celui des hommes et des femmes qui ne demandent rien d’autres que la paix pour jouir de leurs droits et vivre dans des conditions qui permettent un épanouissement harmonieux de leurs capacités individuelles et collectives. Ce cri ; c’est celui de la femme qui, en dépit des vertus séculaires tissant son être est violentée et marginalisée. Ce cri, c’est celui de l’enfant dont les droits élémentaires tels que l’éducation, l’eau potable, la paix, l’alimentation et la santé sont bafoués. C’est enfin le cri de la personne vivant avec handicap et de la plupart de nos compatriotes morts ou vivants. Ce cri, c’est le vôtre et le nôtre actuellement en tant que citoyens indignés et à la quête de la justice sociale et la dignité humaine. C’est le cri du respect des droits fondamentaux de l’homme. Car ayant écouté ce cri, compris ce message de l’histoire de luttes dans notre pays et étant déterminé d’y apporter une réponse positive, la Lucha a tout mis en œuvre pour renforcer l’histoire de l’engagement citoyen de Congolais. Jusqu’à quand resterons-nous silencieux ? Jusqu’à quand supporterons-nous l’humiliation ? La Lucha c’est le cri des indigné, des oubliés, des affamés, des révoltés …à la Lucha !


Youtube


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /nfs/c06/h07/mnt/155100/domains/luchacongo.org/html/wp-content/themes/lucha relook final/include-autre-menu.php on line 31

Retrouver la LUCHA sur

Contactez-nous

Nous organisons & mobilisons les Congolais(es) à la base pour défendre nos droits & notre dignité, dans la non-violence.


Nous (re)joindre :

  • 📞Wtsp +243 974233390

  • Mail : lucha.rdc@gmail.com

  • Mail : info@luchacongo.com

  • www.facebook.com/lucha.rdcongo

  • Twitter : @luchaRDC

    Copyright (c) 2017 lucha All Rights Reserved.