Privée de doigts, Angela est l’une des meilleures maquilleuses de Goma

Mise en ligne le 7 janvier, 20 à 00:43


Certaines limites ne sont que dans notre tête. C’est une maxime connue de tous les motivateurs. Vous savez, on dit que le maquillage demande un certain doigté. Pourtant, Angela Balume, la trentaine, est l’une des meilleures maquilleuses de Goma, même si elle a un handicap aux mains. Elle a quelques doigts en moins. Mais elle n’a jamais accepté que cela soit une limite à sa passion de maquiller les femmes.

La bonne qualité de son travail ne fait aucun doute. Nous avons demandé à Angela de nous recevoir pour une interview. Cette virtuose du maquillage nous a reçus dans son lieu de travail à Goma.

Habari RDC : Comment vous organisez-vous pour que votre travail marche si bien ?

Angela : C’est sur rendez-vous et par heure. Je programme deux clientes par service avant de me reposer entre les deux. Je limite à deux le nombre de clientes pour mieux me concentrer. Au-delà de deux, les discussions deviennent incontrôlables et c’est difficile de travailler dans un tel environnement.

Qu’est-ce qui fait votre spécialité ou particularité ?

D’abord, ce travail est ma passion. J’arrive au boulot à la première heure, qu’il y ait rendez-vous des clients ou non. Mais d’autre part, je ne me contente pas de ce qui est ordinaire dans mon travail. Beaucoup de maquilleurs de la place achètent leurs matériels localement. Les miens viennent des États-Unis. Je respecte tellement mes clientes, que je me rassure de n’utiliser que des produits d’origine qui ne pourraient pas nuire à leur peau. Autant mes produits sont chers, autant mes services le sont aussi. Mais mes clientes ont déjà compris cela et me font confiance.

Comment vous en sortez-vous avec votre handicap ?

C’est vrai, pour maquiller il faut utiliser les doigts, pourtant moi je n’en ai presque pas. Malgré cela, je travaille. Je fais aussi facilement tous les travaux ménagers chez moi à la maison. Je suis convaincue que le handicap n’est pas physique mais mental. Il faut juste se dépasser et franchir les obstacles.

Que comptez-vous faire l’avenir ?

J’ai de très grands rêves pour l’avenir.  Dans un premier temps, j’aimerais nouer de grands partenariats avec des entreprises de beauté au niveau mondial. Ensuite, agrandir ma maison pour encadrer des femmes en situation de handicap comme moi et les aider à développer leurs dons naturels.

Je plains beaucoup ces personnes handicapées qui ne savent pas développer les talents qu’elles ont à cause de leur état. Ça me fait très mal de les voir quémander et demeurer dans une situation de vulnérabilité.

Source : HABARI RDC


Archives


A lire aussi :

Retrouver la LUCHA sur

Contactez-nous

Nous organisons & mobilisons les Congolais(es) à la base pour défendre nos droits & notre dignité, dans la non-violence.


Nous (re)joindre :

  • 📞Wtsp +243 974233390

  • Mail : lucha.rdc@gmail.com

  • Mail : info@luchacongo.com

  • www.facebook.com/lucha.rdcongo

  • Twitter : @luchaRDC

Copyright (c) 2017 lucha All Rights Reserved.