LUCHA

Actualités


Oraison funèbre pour Obadi MUHINDO UNITE ET PAIX


Publié le : 27 novembre, 2019 à 10:52 | |


Hommage au Martyr de la paix et de l’unité nationale Obadi Muhindo

« Sans Beni le Congo ne peut être »,

Obadi l’avait cru, l’avait dit, en avait fait sa lutte.

La Balkanisation, l’effondrement, la chute, de l’Est du Congo n’aboutiront, il dit

Te voilà gisant ! Toi dans l’immobilité glacée de la mort, toi qui ne fut que mouvement, chaleur, énergie vitale.

Que mourir libre est mieux qu’être à jamais esclave; qu’être ne vaut plus rien si l’espoir n’est plus là ; qu’il faut lutter afin qu’on respecte le Droit. Certes nous pleurons un mort, mais bien plus, nous saluons un immortel.

Nous t’avons aimé, nous t’avons admiré, nous t’avons vénéré; aujourd’hui dans l’auguste sérénité de la mort, nous te contemplons. Nous te félicitons parce que ce que tu as fait est grand et nous te remercions parce que ce que tu as fait est bon.

Hommage au Martyr de la paix et de l’unité nationale Obadi Muhindo

Hommage à Obadi, militant pour la paix, en victime expiatoire tu es tombé d’une balle d’un policier qui put lâcher la rafale sur l’innocent sans arme et sans esprit mauvais.

Te voir tomber Obadi n’est qu’un rêve, tu n’es pas mort. En nous, tu demeures immortel, tes bienfaits en encens parfumeront l’autel de notre liberté. Le Combat ne s’achève ! 

Nous irons dorénavant avec toi, vivant en nous par ton exemple, ta force, ta résistance et ton regard si généreux, que nous conservons de toi. Nous nous inclinons devant l’exemple que tu nous laisses. Tu demeureras à jamais gravé dans nos mémoires.

Hommage au Martyr de la paix et de l’unité nationale Obadi Muhindo

« Il n’y a pas de Congo sans Beni », oui il n’y a pas de Congo sans un moindre millimètre carré non sécurisé, laissé à son triste sort.

Puisqu’ils pensent qu’avec l’arme ils tairont les droits, puisqu’ils pensent qu’avec ils tueront l’espérance, puisqu’ils pensent qu’avec ils tueront toute essence d’humanité, puisqu’ils lui dressent une croix;

Oui, nous tes camarades de lutte sommes en deuil, la ville de Béni te pleure… ton pays célèbre ton courage. Nous venons de perdre un des meilleurs guerriers, un des meilleurs remparts.

Devant cette assemblée, nous te rendons le plus vibrant des hommages que les camarades et frères pourraient rendre à celui qui leur a été si cher et qui a accepté d’échanger sa vie contre la dignité de tout un peuple.

Hommage au Martyr de la paix et de l’unité nationale Obadi Muhindo

Hommage à Obadi, tu as forgé toi-même ton destin et ta personnalité. Tu as franchi les obstacles et as triomphé des difficultés. Pour y parvenir, tu n’as pas ménagé tes efforts et nous avons eu l’honneur et le privilège de lutter à côté de toi.

Nous t’admirions, citoyen engagé, plein d’humour, humble, moraliste, pourfendeur de l’hypocrisie et de la médiocrité, tu étais peut-être l’un des plus courageux et les plus percutants de militants.

Au nom de l’humanisme, au nom de vivre libre, leurs forfaits ne seront à jamais impunis, et nous, jusqu’à la mort resterons forts, unis luttant pour que l’humain reprenne l’équilibre. 

Que la justice soit l’autre poumon du brave, le martyr !

Le Guerrier ne meurt pas si ses frères debout continuent à lutter pour ses visions sublimes, et nous pour toi Obadi dénoncerons les crimes, continuerons la lutte et cela jusqu’au bout, assurerons la continuité et résisterons toujours.

« Homme libre », « militant courageux », « citoyen digne », citoyen exemplaire tu as consacré toute ton énergie à ton pays, tu lui as fait don de ta vie.

Hommage au Martyr de la paix et de l’unité nationale Obadi Muhindo

Pour la LUCHA, Brock Muhambya et Grace Kabera, militants


Restez connecté