LUCHA

Notre mode de fonctionnement


Depuis la création, la LUCHA n’a cessé d’évoluer et de s’adapter aux défis imposés par son expansion numérique et géographique. Ainsi, la nécessité d’élaborer une charte, qui définit la base idéologique, l’organisation et le fonctionnement du mouvement, le régime disciplinaire interne s’est fait sentir.

Dans un monde associatif caractérisé par la personnification des organisations, la LUCHA a adopté le leadership horizontal et collégial comme mode d’organisation. Non seulement ce mode permet de vivre à l’interne une égalité effective entre militants mais aussi et surtout une responsabilisation individuelle dans la réalisation des différentes activités du mouvement.

Néanmoins, des organes d’orientation stratégique et de coordination des activités du mouvement existent aussi bien au niveau national (Foyer stratégique) qu’au niveau local (foyer local)

Pour une meilleure mise en valeur des contributions de chaque militant dans la construction du mouvement et la réalisation de ses actions, cinq groupes thématiques permanents, appelés à l’interne cellules, sont mis en place aussi bien au niveau national que local (section). Il s’agit de:
1. La cellule de luchologie, intégration et discipline qui encadre et oriente les militants, affermi leur idéologie et assure la discipline à l’interne
2. La cellule de communication et information qui assure la communication interne et externe pour le mouvement
3. La cellule d’opération et sécurité qui planifie l’operationnalisation des actions et assurer leur conduite pratique sur terrain
4. Cellule de solidarité qui organise les visites de solidarité et mobilise le fond pour leur matérialisation
5. La cellule de documentation et stratégie qui documente et archive les actions

La LUCHA agit et mène ses actions à travers ses sections disséminées à travers la République. Une section est un regroupement des militants dans une entité urbaine ou rurale bien déterminée. À son sein fonctionne toutes les cinq cellules susmentionnées et un foyer local, partiellement renouvelable chaque année et constitué de sept militants qui oriente et coordonne le mouvement au niveau local.

Cette organisation et fonctionnement atypique garantisse l’égalité entre militants, l’efficacité du mouvement sur terrain et l’appropriation de la lutte par chacun des militants.


Restez connecté