LUCHA

Actualités


MEMORANDUM ADRESSE AU GOUVERNEUR DE LA TSHOPO


Publié le : 29 juillet, 2019 à 02:19 | |


Excellence monsieur le Gouverneur,

C’est avec respect que nous vous joignons en ce jour, pour vous transmettre la consternation des milliers des Boyomais et Boyomaises au sujet de l’insécurité nocturne qui ne cesse de gangrener la ville de Kisangani.

  • Actuellement, la ville de Kisangani est devenue une terre fertile à l’insécurité, où l’on observe quelques foyers des violences nocturnes. C’est le cas par exemple de braquages des deux jeunes gens, la nuit du mercredi 16 au jeudi 17/07/2019 par des hommes armées (dans la commune Kabondo) ;
  • D’une fusillade d’un homme dans le quartier CIMESTA il y a deux semaines ;
  • Dans la commune Mangobo où les bourreaux ont ravis à taximan une moto toute neuve la nuit du samedi 20 juillet, la liste n’est certes pas exhaustive.

Monsieur le Gouverneur,

L’autopsie de ces faits laisse transparaitre une insécurité en gestation, qui risque d’embraser toute la ville si jamais vous ne prenez pas le soin de le cueillir à froid.

C’est dans le noble but de venir à bout de cette situation que la lucha vous saisit pour vous rappeler votre mission régalienne qui consiste au maintien de l’ordre public, et la sécurisation des personnes et leurs biens. Car La situation d’insécurité qui prévaut actuellement porte atteinte au droit à la paix et la sécurité des citoyens garanti par l’article 52 de notre Constitution.

En perspective, le mouvement citoyen LUCHA/KISANGANI et les autres forces de la société civile de la Tshopo, vous demande de convoquer une réunion du conseil de sécurité, afin de prendre des mesures urgentes qui s’impose.

Fait à Kisangani le 26 juillet 2019

Pour la LUCHA/KISANGANI

Lambert BAKONDA

Militant


Restez connecté