LUCHA, PLUS QU’UN GROUPE DE PRESSION

Mise en ligne le 1 mai, 20 à 14:15


Tout a commencé en 2012, lors de sa création dans la ville de Goma, dans l’est de la RDC, où la population en avait marre des guerres et tueries ainsi que de vivre presque sans espoir, car elle, le tableau de son avenir devenait de plus en plus sombre.

Contrairement à un seul groupe de pression, qui ne se limite que par revendiquer, la LUCHA va décider de travailler et équiper mentalement l’ «Homme Congolais » afin de le rendre conscient de ses problèmes, droits et devoirs, responsable, soucieux et acteur du changement du Congo avant toute éventuelle revendication sur le terrain.

Réunis autour d’un idéal, qui est le « Congo Nouveau », la LUCHA a pour mission mission d’emmener les Citoyens Congolais à se mobiliser et à agir dans la non-violence afin afin de façonner ce « Congo Nouveau », qui ne sera un cadeau venant du ciel.

Conscients de cela depuis 2012, les militants de la LUCHA vont décider de se lancer dans un travail de dur labeur pour que le Congolais soit à la commande et au centre de tout, en le (travail) résumant par : éduquer, conscientiser, mobiliser, dénoncer et proposer.

1. Éduquer : sachant que l’éducation citoyenne est indispensable pour relever et bâtir une nation puissante, mais aussi pour avoir un nouveau type des Congolais, c’est-à-dire dire des citoyens incorruptibles ; des citoyens qui ont du respect pour les chose publiques ; des citoyens qui aiment le Congo et travaillent jour et nuit pour son développement…

2. Conscientiser : après l’éducation citoyenne, la phase qui intervient c’est l’éveil de conscience, la conscientisation tout court. De part sa définition, conscientiser veut dire tout simplement « rendre quelqu’un conscient de quelque chose. » C’est ici où s’assoit le plus grand travail de la LUCHA : rendre les citoyens Congolais conscients de leur pouvoir citoyen.

Héritiers d’un mauvais mode de pensées qui a longtemps affaibli et plongé les Congolais dans l’apathie, au point de tout conclure par «Nzambe akosala» ou encore «chance eloko pamba», la LUCHA est venue les éveiller et les pousser à agir autrement après un sérieux de travail de conscientisation collective, par le biais des médias, conférences et journées de réflexion de citoyenne.

Car, on ne pouvait accepter de vivre dans un où les citoyens avaient leurs droits les plus légitimes, mais ne s’en réjouissaient presque pas. Chose grave, personne n’en faisait un problème, car nous étions longtemps sous l’emprise d’un mode de pensées qui voulait nous imposer que nos gouvernants (Président de la République, Ministres, Députés…) n’étaient plus nos serviteurs, mais ils étaient nos maîtres voire même nos bourreaux.

Les Congolais ne comprenaient plus le vrai sens du vote. Ils votaient juste pour voter ; ils n’étaient pas exigeants vis-à-vis des gens à qu’ils donnaient le mandant de les représenter et de parler en son nom ; et ces derniers ne se sentaient plus redevables envers le peuple, qui est l’émanation de leur pouvoir. Comme conséquence, les Congolais étaient obligés de vivre dans leur propre pays sans qu’il n’y ait un «contrat social» entre l’État et la population.

Ne voulant s’inscrire dans cette lignée et philosophie, la LUCHA va se démarquer de cette ère, tout en se mettant à conscientiser toutes les couches et classes sociales Congolaises afin de faire des citoyens Congolais conscients de leur pouvoir citoyen, capables de l’exercer et exigeants de ce qui leur est dû.

3. Mobiliser : 8 ans après, la LUCHA a pu mobiliser des milliers des Congolaises et Congolais autour d’elle lorsqu’il s’agit de parler et réfléchir «Congo».

4. Dénoncer : face à l’injustice et toute sorte d’antivaleurs, la LUCHA n’a jamais été silencieuse, elle a dénoncé haut et fort ce que les autres ne pouvaient dénoncer. Et aujourd’hui, elle continue à dénoncer de mauvaises pratiques qui constituent un blocage permanent pour le décollage de la RDC, notre cher et beau pays.

5. Proposer : depuis sa création jusqu’à ce jour, la LUCHA ne cesse de participer activement dans tous les débats qui visent les intérêts du Congo et sont au profit des Congolais tout en y proposant des solutions adaptables aux problèmes Congolais.

Aujourd’hui, huit ans après sa création, la LUCHA continue à prouver à la face du monde qu’elle est plus qu’un groupe de pression, car un groupe de pression ne se focalise beaucoup plus que sur les gouvernants, mais la LUCHA, elle se focalise sur le « Congo » et sur l’ « Homme Congolais » dans son ensemble. Aux gouvernants, elle leur propose des solutions et exige d’être redevables envers la population, et aux gouvernés, elle les pousse à être conscients de leur pouvoir citoyen et à être exigeant vis-à-vis des gouvernants.

Vive nos 8 ans d’existence !
Vive la LUCHA !
Vive le Congo !

Samuel MUKUNA,
Militant


Youtube


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /nfs/c06/h07/mnt/155100/domains/luchacongo.org/html/wp-content/themes/lucha relook final/include-autre-menu.php on line 31

Retrouver la LUCHA sur

Contactez-nous

Nous organisons & mobilisons les Congolais(es) à la base pour défendre nos droits & notre dignité, dans la non-violence.


Nous (re)joindre :

  • 📞Wtsp +243 974233390

  • Mail : lucha.rdc@gmail.com

  • Mail : info@luchacongo.com

  • www.facebook.com/lucha.rdcongo

  • Twitter : @luchaRDC

Copyright (c) 2017 lucha All Rights Reserved.