Lettre ouverte au président de la République Démocratique du Congo,Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Mise en ligne le 8 janvier, 20 à 19:54


Concerne: L’état actuel de la nation

Monsieur le président,cette sorte de détérioration et d’amalgame notoires qui semblent prendre d’élan contre la République Démocratique du Congo,nous rend hardi d’user de notre droit pour vous adresser cette lettre dont le concerne est ci-haut mentionné.

Monsieur le président,jour pour jours,vous avez réalisé une année à la haute magistrature de la RDC,en prenant les rennes,vous nous aviez rassuré changement et paix, en plus vous y revenez toujours dans toutes vos allocutions de routine,fort malheureusement pendant Kabila demeure pendant Tshisekedi

Monsieur le président,pour ne pas réitérer les alertes de son éminence le cardinal Fridolin Ambongo,l’envoyé du plus grand pontife,une balkanisation de notre pays se trame sous votre œil impuissant; pourtant ça fait un sacré bout de temps que cette affaire est décriée de vive voix! Et vous devez savoir que tout tourne autour de votre leadership qui est trébuchant et hypothétequé car vous gouvernez sur une décharge de redevabilité à la personne de Joseph Kabila.

Monsieur le président,il est déjà apparu que votre prédécesseur,votre allié serait impliqué dans la balkanisation de notre pays.Il ne nous est plus possible en effet de nier que c’est cela même l’essence de vos accords occultes scelés avec Kabila surtout que cela est resté un secret entre vous deux.

Monsieur le président, comment comprendre que ce monsieur au nom d’Azarias Ruburwa ait obtenu et dans le mandat passé et dans le vôtre le ministère de la décentralisation?

Sur cette même affaire de balkanisation,nous avions eu l’audace d’adresser une lettre à Kabila il l’avait consenti par un silence,le silence le plus grand mépris aux citoyens congolais.

Ce même Kabila instruisait aux autorités locales de réprimer violemment ceux qui manifestaient pour dénoncer cette balkanisation.Nous pensons qu’un être pareil ne possède pas de coeur,il n’y a pas de place dans tout son corps où l’on puisse trouver un fil de tendresse pour notre pays.

Monsieur le président,pendant Kabila,ce sont les vaillants officiers que nous taisons les noms qui ont trouvé la mort dans des circonstances peu élucidées,juste pour toucher le coeur des honnêtes gens.Evidemment ce sont ceux-là,ces grands esprits fauchés au seuil de leur gloire,qui luttaient contre la balkanisation.chacun de nos concitoyens est parvenu finalement à conclure que ce sont les officiers favorables à la balkanisation qui ont commandé les opérations militaires à l’Est,les moins favorables ne duraient pas et par conséquent un nombre incalculable de nos compatriotes a péri.

Au nom des familles éplorées de nos concitoyens,au nom de la société Congolaise,unis par un esprit de communauté,d’unité et de solidarité,exigeons que monsieur Joseph Kabila s’explique devant la cour pénale internationale.Et nous sommes confiants que vous le ferez monsieur le président car l’impunité tue tout.c’est quelque chose d’infâme,d’immonde avec son insalubrité,elle ne réprime ni ne combat les délits,elle les aiguise,les développe.

Monsieur le président,si l’homme perd le courage de dire la vérité,autant mourir.Vos chapelets d’intention ne cessent de vous trahir,nous avons déploré le vol et détournement de dernier public Kabila étant au pouvoir,une mauvaise pratique qui a malheureusement rencontré votre approbation.Comment expliquer que dans matinée de votre accession au pouvoir votre directeur de cabinet Vitale Kamhere soit en mesure de se tailler une villa aux États-Unis? Et nos 15 millions où sont-ils? Et lorsque la presse Française vous pose la question relative au détournement vous avez le culot d’oser dire que cela s’appelle cop en RDC! Non ,ça s’appelle vol;, surtout que la rétro commission est toujours destinée au trésor public et non le contraire.Donc nous condamnons avec véhémence la passivité de la cour constitutionnelle nommée par Kabila pour léser au bien-être de notre pays, la quelle cour que nous soupçonnons être complice dans le vol de nos 15 millions par rapport à sa passivité.Monsieur le président,il est bien dommage que les petits voleurs croupissent et subissent la rigueur de la loi pendant que les plus gros sont en train d’être récompensé sans mesure pour avoir dilapidé l’argent du trésor public,cet état de choses suscite cependant quantité de problèmes dans le développement de notre pays.

Monsieur le président,nous avons appris que les députés Invalidés par notre cour constitutionnelle douteuse,ont commencé à percevoir leurs honoraires,n’est-ce pas une anti-valeur dont vous devenez orchestreur? C’est en vertu de quelle loi? Ceci n’est-il pas un argument de taille que vous exprimer pour vouloir reconnaître le hold up électoral décrié par le président Martin Fayulu? Ce que vous remettez en cause la cour constitutionnelle de Kabila! En toute vraisemblance,vu de si loin,et de cette façon,cela est moralement anormal or nous devons pouvoir dire que tous les hommes normalement constitués sont dotés d’une capacité de voter pour le bien au nom de l’amour propre! Sinon à partir de vos actions , c’est notre honneur à tous qui est offensé.Voilà pourquoi certains se révoltent ,les Ne Mwanda Nsemi qui s’auto proclame président…

Monsieur le président,les problèmes dont font face les citoyens congolais résulte du paupérisme mental de décideurs de notre pays y compris vous. Comment comprendre que le pays comme le Rwanda peut-il monter une usine de nettoyage du diamant ou de l’or pendant qu’il ne dispose pas de ressources de ce genre? Cela ne devrait-il pas vous interpeller afin de mieux sécuriser nos frontières pour soustraire nos ressources à l’appétit des pays? À moins que vous ne soyez complice alors! Je vous assure qu’il est incontournable que cela soit parmi le corollaire de la guerre à l’Est du pays.Nos produits agricoles industriels qui sont estampillés dans d’autres pays et on ne prend aucune mesure.Cette réalité relégue à l’arrière-banc notre peuple pendant que vous autres vous dilapidez l’argent frais qui déborde toujours vos proches.

Monsieur le président,le Congo note pays a plus besoin des institutions fortes,constituées d’hommes intègres car ce sont ces mêmes institutions qui assurent le règne de la liberté et de bonne mœurs dans les États.Certes que vous congerez avec vos pairs du FCC bien que constitué d’une kermesse des gens inutiles et corrompus, pouvons-nous insinuer qu’ils ne sont pas de parias mais des maniganceurs ,ce qui est vrai est que l’homme a pour remède l’homme,vous pouvez leur appeler au changement en choisissant les moins nuisibles parmi eux.

Tout en espérant que nos écrits ne s’en voleront pas mais qu’ils ajouteront plus de force dans la gouvernance de notre président nous lui souhaitons nos vœux les meilleurs.

Jean-bosco kyowire d’hidalgo


Youtube


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /nfs/c06/h07/mnt/155100/domains/luchacongo.org/html/wp-content/themes/lucha relook final/include-autre-menu.php on line 31

Retrouver la LUCHA sur

Contactez-nous

Nous organisons & mobilisons les Congolais(es) à la base pour défendre nos droits & notre dignité, dans la non-violence.


Nous (re)joindre :

  • 📞Wtsp +243 974233390

  • Mail : lucha.rdc@gmail.com

  • Mail : info@luchacongo.com

  • www.facebook.com/lucha.rdcongo

  • Twitter : @luchaRDC

    Copyright (c) 2017 lucha All Rights Reserved.