NUIT AFRICAINE A OTTIGNIES POUR RAPPELER LA SITUATION DE FRED & YVES

Ottignies

Ottignies

 

Le Samedi 25 juin 2016, nous étions présents au festival Nuit Africaine à Ottignies en Belgique, en collaboration avec Amnesty Belgique et Filimbi pour sensibiliser l’opinion publique sur la détention illégale de Fred Bauma, Yves Makwambala mais aussi de tous les jeunes activistes emprisonnés à travers la République Démocratique du Congo. ‪#‎FeeLucha‬

C’était aussi pour nous une occasion d’échanger avec nos compatriotes congolais qui résident en Belgique et d’autres citoyens du monde désirant en apprendre davantage sur le mouvement Lucha.

En marge de ce festival de la culture africaine qui connaît chaque année la participation de milliers de curieux et d’artistes africains, nous avons rencontré différentes personnes de différents horizons, et les avons entretenues sur nos actions, notre lutte, et la vision que nous avons pour notre pays.

Ceux qui essaient de nous faire taire, de nous dissuader de poursuivre notre lutte, devraient comprendre que nous ne cèderont à aucune menace puisque notre détermination est sans faille. Ils devraient plutôt concentrer leur énergie à la préparation des élections et à la résolution des nombreux problèmes des congolais.

Affiche pour signer la PETITION pour Fred et Yves

Affiche pour signer la PETITION pour Fred et Yves

Nous continuons à réclamer au gouvernement la libération immédiate et sans condition de tous nos camarades détenus à Kinshasa et à Goma.

Les vrais hommes d’Etat, lorsqu’ils sont à la fin de leur mandat, ils n’essayent de se maintenir au pouvoir contre vents et marrées. Surtout lorsque leur bilan est jugé médiocre. Quand bien même le bilan serait positif, ils ne paniquent pas parce que ce le peuple se charge de reconduire quelqu’un de leur parti afin de poursuivre ce qui a été commencé…

En son article 64, la constitution de notre pays dispose : « Tout Congolais a le devoir de faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui prend le pouvoir par la force ou qui l’exerce en violation des dispositions de la présente Constitution. »

Et dans la deuxième partie de l’article il est noté que: « Toute tentative de renversement du régime constitutionnel constitue une infraction imprescriptible contre la nation et l’Etat. Elle est punie conformément à la loi. »

Raison pour laquelle nous respectons le mandat de l’actuel chef de l’état qui prend fin le 19 décembre 2016 à minuit.

Autrement le peuple prendra ses responsabilités pour faire échec à n’importe quel individu qui tenterait de se maintenir en place par la force.

Mais, mieux vaut tard que jamais, ce 30 juin 2016 le président de la république va s’exprimer, et en cette date symbolique, s’il lui reste encore un peu de bonne foi et de bon sens, il pourra calmer les esprits et annoncer solennellement qu’il partira le 19/12/2016 sans condition, mais aussi libérer les prisonniers politiques pour détendre les esprits en ce temps où la situation politique dans notre pays reste tendue.

Peut-être alors, en posant pareil acte, la population congolaise pourra-t-elle lui pardonner.

A la LUCHA !

le 29 Juin 2016

One Response to NUIT AFRICAINE A OTTIGNIES POUR RAPPELER LA SITUATION DE FRED & YVES

  1. John KALONJI 2016-08-11 at 11:39 #

    Le pouvoir dictatorial et prédateur de Monsieur Kabila emploie des méthodes représsives contre les jeunes, les organisations citoyennes et la vraie opposition Congolaise dans le seul souci de nous faire taire.
    Il a mal choisi l’époque. Le peuple est éveillé et est mature. Il est capable de se prendre en charge. Le 20 Décembre 2016, le Congo et les Congolais auront des nouveaux dirigeants susceptibles d’améner le pays aux bonnes élections.

    Kabila, yebela car le temps est mauvais.

Laisser un commentaire