LUCHA

Actualités


J’accuse et j’accuse l’intellectualisme congolais au service de la disparition de la société congolaise


Publié le : 20 juin, 2019 à 13:56 | |


« La connaissance et l’analyse doivent mener à l’action et la réflexion. » Steve Biko.

Le silence des intellectuels faussaires congolais est coupable et condamnable! Je m’interroge sans réponse ?

Pourquoi les intellectuels congolais ne cheminent pas à l’action et la réflexion alors que la société est gangrenée par les problèmes sociétaux profonds?

Des massacres à l’Est, des tueries à Djugu, de l’insécurité grandissante et totale dans plusieurs centres urbains et ruraux, des conditions de vie abrutissantes, des services publics inexistants ou vétustes, de l’impunité ouverte, de la corruption légitimée et socialisée, des viols urbains acceptés et tolérés, de la violence politique et policière légitimée et banalisée, d’une géo-ethnie soutenue au détriment de l’unité nationale, de l’électoralisme prédateur et détourné,
Bref, une société oubliée et en disparition voire au mieux une société agonisante.

Les intellectuels conscients et consciencieux à l’instar de ceux d’ailleurs devraient se lever et se battre contre les injustices sociales, les inégalités racialisantes et méprisantes pour construire une société responsable réinventée et repensée selon notre culturel et notre futur voulu d’un Congo Nouveau, rêve initié par les pères de l’indépendance et partagé par les nombreux congolais.

Le prédateur intellectuel congolais doit être combattu avec force, il doit être désintégré par tous pour redonner à l’éducation congolaise sa place symbolique et stratégique dans la trajectoire du développement socio-économique et politique de notre société.

Bonne journée les amis -:)


Restez connecté