Femmes et engagement citoyen

Mise en ligne le 13 mai, 21 à 10:48


9 ans après la naissance de la lucha: Regard d’une Militante de la Lucha: Gisèle SOKONI; Activiste de la LUCHA.

Le temps est arrivé de faire une analyse critique de l’engagement de femmes dans les mouvements citoyens en République démocratique du Congo.

9 ans après les femmes cherchent toujours à encourager une prise de conscience de la jeune fille pour son autonomisation et à faciliter la mise en place d’un réseautage entre les jeunes filles et les femmes leaders au sein de la communauté pour arriver à contribuer au renforcement du leadership féminin et une prise de conscience sur le nécessité du réseautage entre femmes (intergénérations).

Notons que le contexte socio-culturel de la RDC est un frein pour l’engagement des jeunes filles, il est parsemé de plusieurs préjugés et stéréotypes, qu’avaient-elles au fond de leur esprit et qu’espéraient-elles réellement? Quels résultats ont-elles obtenu dans leur vision de des problèmes et dans leurs stratégies d’action ? Dans l’était actuel de leurs luttes, quelles promesses portent-elles encore pour notre société au Congo et quelles orientations peuvent-elles se donner comme chemin face à l’avenir ? Telles sont les questions que j’aborde dans la présente réflexion qui sont axées sur un certain nombre des points. Pourquoi militer pour le Congo Nouveau? Sur quoi est basée notre lutte? Où faire cette lutte? Qui a le monopole de la lutte? Quand faire cette lutte? Comment la faire?

Les stéréotypes sexués pèseraient sur toutes les jeunes filles, ils agissent comme un frein ou une limitation.

Nous le vivons depuis la nuit de temps, la fille est considérée et se considère elle-même comme un citoyen de seconde zone. Pourtant du point de vue démographique comme du point de vue des exigences de l’éducation fondamentale,  la famille, l’avenir de l’humanité est entre les mains de la femme. Elle est la principale force de transmission des valeurs sociales.

Cette lutte est basée sur la participation de la jeune depuis 2012.

Sa présence s’est fait voir lors de toutes les actions que le mouvement citoyen Lucha mène depuis 2012.

Ce qui nous amène à conclure que les jeunes filles existent dans la Lucha depuis longtemps.

Elles étaient là mais freiner et passive par la culture, les aspects socio-culturels, que seuls les plus inspirés avaient la conscience de comprendre le sens du changement.

Penser une femme militante était tabou à l’époque. Nous voyons les jeunes filles faire leur apparition et cela a contribué à l’émergence dynamique qui a incité des jeunes filles à se lancer dans le combat pour la promotion des droits des femmes.

En éduquant les filles, on leur donne la force et les outils dont elles ont besoin pour devenir les forces du changement.

Il faut noter qu’une campagne est nécessaire pour amorcer des émissions, parole aux femmes, parole aux paysans, cela sous forme de dialogue des jeunes filles qui est au cœur des débats publics, ce qui sera au cours duquel les femmes doivent procéder par leurs propres analyses à faire un état de lieu de la situation de l’engagement de jeunes filles.

Les jeunes filles sont considérées comme des acteurs clés du changement, mais malheureusement elles n’arrivent à jouer pleinement rôles dans la communauté au sein de laquelle elles peuvent devenir des jeunes filles leaders qui se distinguent au sein de notre société.


Youtube


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /nfs/c06/h07/mnt/155100/domains/luchacongo.org/html/wp-content/themes/lucha relook final/include-autre-menu.php on line 31

Retrouver la LUCHA sur

Contactez-nous

Nous organisons & mobilisons les Congolais(es) à la base pour défendre nos droits & notre dignité, dans la non-violence.


Nous (re)joindre :

  • 📞Wtsp +243 974233390

  • Mail : lucha.rdc@gmail.com

  • Mail : info@luchacongo.com

  • www.facebook.com/lucha.rdcongo

  • Twitter : @luchaRDC

    Copyright (c) 2017 lucha All Rights Reserved.