DISCOURS CONGRÈS : CES MENSONGES DE FATSHI SUR BENI

Mise en ligne le 15 décembre, 19 à 20:56


40 pages, 2h34 d’allocution, le premier discours de Félix Tshisekedi au congrès était un de plus long de l’histoire politique récente de notre pays. En plus de nouvelles promesses, le président de la République a pu exposer les actions réalisées par son administration pendant cette première année de règne. Au sujet de la situation sécuritaire à Beni, le président de la République a en quelques lignes seulement à la page 7, fait mention des actions entreprises pour rétablir la paix et la sécurité à Beni.

Certaines affirmations du président sont malheureusement fausses et/ou exagèrées.

1. … J’ai relevé tous les militaires comme n’a cessé de réclamer la population…

Faux, les anciens militaires, y compris ceux accusés par la population de collision avec les assaillants armés, sont toujours à Beni. Il n’y a que le commandant du secteur opérationnel qui a été relevé.

2. Nous avons permuté les 11 000 militaires qui étaient présents dans cette zone pour les remplacer, en prime, par 21 000 hommes.

Faux encore une fois, les 11 000 militaires qui étaient présent dans la région de Beni n’ont jamais été permuté. Il y a juste eu un renfort en hommes, pas un remplacement ni permutation.

3. Le changement de stratégie de l’ennemi en déroute qui vient désormais s’en prendre aux populations innocentes dans les grandes cités urbaines, y semant la mort et la désolation…

Mensonge encore une fois, cachant cette fois ci un manque criant de compréhension de la situation du terrain. S’attaquer aux populations innocentes n’est pas un changement de stratégie de l’ennemi. Il fait cela depuis 2014. Il évite les FARDC (autant que cela lui est possible) pour s’attaquer aux civils dans la région.

4. J’ai décidé d’installer un Etat-major avancé à Béni, comme dit plus haut, avec nos meilleurs officiers, pour combattre les ADF-MTM, mouvement terroriste bien identifié.

Non, il y a bien meilleur dans notre armée que John Numbi qui a assassiné (ou fait assassiner) Floribert Chebeya et Fidèle Bazana, qui a réprimé dans le sang le budu dia Kongo et qui est mêlé à plusieurs crises dans notre pays… L’armée elle même a reconnu une complicité de certains militaires avec les assaillants. Ce ne sont pas des militaires de rang qui complotent avec les assaillants mais bien des officiers, et dire qu’ils sont les meilleurs du pays est plutôt une insulte à notre armée.

5. J’ai aussi procédé au changement de tout le commandement de la zone opérationnelle …

Non, il n’a pas changé tout le commandement secteur opérationnel mais juste le général Marcel Mbangu commandant zone opérationnel SOKOLA1. Les mots ont leur sens.

Il ne s’agit là que d’une page, que dis-je, de quelques lignes du discours de Félix Tshisekedi mais qui contient déjà 5 mensonges indiscutables sur la situation de Beni.

J’espère que ce n’est pas le cas pour le 39 pages restantes .

Stewart Muhindo Kalyamughuma, meurtri de Beni


Youtube


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /nfs/c06/h07/mnt/155100/domains/luchacongo.org/html/wp-content/themes/lucha relook final/include-autre-menu.php on line 31

Retrouver la LUCHA sur

Contactez-nous

Nous organisons & mobilisons les Congolais(es) à la base pour défendre nos droits & notre dignité, dans la non-violence.


Nous (re)joindre :

  • 📞Wtsp +243 974233390

  • Mail : lucha.rdc@gmail.com

  • Mail : info@luchacongo.com

  • www.facebook.com/lucha.rdcongo

  • Twitter : @luchaRDC

    Copyright (c) 2017 lucha All Rights Reserved.