LUCHA

Actualités


Communiqué n°LUCHA/MJM001/2019


Publié le : 27 juillet, 2019 à 13:03 | |


Cette semaine les militants de l’UDPS ont manifesté contre le remaniement gouvernemental opéré par le gouverneur quelque jours seulement après l’entrée en fonction des ministres.

Deux jours durant les manifestants de l’UDPS Mbujimayi ont investi les avenues et s’en sont violemment pris aux aux biens privés et blessés plusieurs personnes dont le ministres provincial de la justice qui est hospitalisé.

La Lucha condamne ces actes de vandalisme qui sappent l’honneur du combat historique d’un parti politique qui a passé plus de 3 décennies à militer pour l’avènement d’un État de droit. La violence d’où qu’elle vienne et pour n’importe quelle raison ne peut être justifié.

Soucieux d’un environnement serein en province, la Lucha appelle les partenaires politiques qui se disputent le gâteaux de privilégier d’autres voies que la violence.

La Lucha note par ailleurs que depuis l’élection du gouverneur et l’investiture de son gouvernement, la province peine à se relever. Cette léthargie manifeste dans l’exécution d’un plan d’urgence devrait plus préoccuper les partisans que les questions de positionnement politique qui ne profitent qu’à leurs maîtres. La Lucha promet bientôt une évaluation détaillée des 100 premiers jours du gouverneur à la tête du kasaï oriental.

Fait à Mbujimayi, le 26 Juillet 2019

Cellule de communication


Restez connecté