LUCHA

Actualités


Communiqué n°LUCHA/L’SHI001/2019


Publié le : 16 août, 2019 à 20:07 | |


La Lucha est préoccupée par la mesure du maire de Lubumbashi interdisant les motards de circuler en ville et déplore en même temps la violence usée par les motards dans leurs revendications, en caillassant notamment la voiture de l’autorité urbaine. Nous tenons avant tout à souligner que la non violence doit caractériser toutes les protestations citoyennes.

La Lucha constate que cette mesure est discriminatoire et impopulaire, elle doit être repensée au plus vite. Il est inconcevable que dans une ville où l’Etat congolais peine à créer l’emploi pour les jeunes, des initiatives entrepreneuriales pareilles soient asphyxiées au lieu d’être encouragées par une polique réfléchie de gestion de transport urbain.

Nous pensons qu’à ce stade la mairie doit songer à la formation des policiers de circulation routière au bon civisme routier et autres services habiletés à mettre de l’ordre sur les voiries urbaines pour limiter les aléas de la circulation dans une ville qui tend à devenir une mégapole, et qui doit nécessairement apprendre à gérer ses problèmes au lieu d’imposer des demi-mesures sans lendemain.

Notre mouvement citoyen invite l’autorité urbaine à lever rapidement cette mesure et de s’attaquer à la cause qui est désordre dans la réglementation routière plutôt à la conséquence qui est la mauvaise conduite de certains conducteurs.

Fait à Lubumbashi, le 16 Août 2019

Cellule de communication


A lire aussi...




Restez connecté