Communiqué N° 002/2020 de la LUCHA SECTION DE SAKE relatif aux meurtres en répétition des civils innocents

Mise en ligne le 25 mai, 20 à 16:29


Ce dimanche 24 Mai 2020 vers 18h20 heure locale, des hommes armés non identifiés ont tiré des balles réelles sur Madame NDOOLE MAENE qui est morte sur place devant le portail de sa maison dans le quartier Mosquée.

Madame NDOOLE n’est pas la première victime de meurtre, malheureusement un constat très amer se vit sur place ; ces assassinats ne sont presque jamais suivis des enquêtes, poursuites et des punitions pour les auteurs.

Nous rendons hommage à nos frères et sœurs victimes de ces barbaries, et appelons les citoyens Congolais et toutes les personnes de bonne volonté de se mobiliser pour que le sang de toutes les victimes de la barbarie à Sake et ses environs ne puisse pas être vain car cette situation a trop duré, et ensemble nous devons aujourd’hui ou jamais élever nos voix et faire le nécessaire pour que la sécurité revienne.

Eu égard à ce qui précède ;

  1. La LUCHA condamne à des termes les plus fermes ce Nième meurtre d’un civil innocent et exige l’ouverture des enquêtes et poursuites judiciaires contre les vrais auteurs de ces meurtres.

  2. La LUCHA rappelle aux FARDC et la PNC leur rôle premier, celui de protéger la population et leur bien ainsi que défendre l’intégrité territoriale face à toute sorte de menace d’où qu’elle vienne et au cas contraire, la population sera appelée à assurer elle-même sa propre sécurité car Nous en avons assez de mourir sous votre regard impuissant et faussement compatissant, à côté de vos positions qui ne protègent personne d’autre si non vous-mêmes.

  3. La LUCHA appelle enfin les autorités ayant à leur disposition la police nationale congolaise et les FARDC, y compris le chef de groupement, l’administrateur du territoire de Masisi, le gouverneur du Nord-Kivu, la hiérarchie de la police nationale et les ministres nationaux de l’intérieur et des droits humains, à veiller à ce que la population locale soit sécurisée et mettre en place des bureaux des polices ou des équipes des sécurités dans chaque quartier de la cité de Sake.

Si les services de sécurité ne parviennent pas à éradiquer l’insécurité dans un milieu, sache bien qu’il y a des complices dans ces services.

Fait à Sake, le 25 mai 2020,

Pour la LUCHA

La Cellule de Communication


Youtube


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /nfs/c06/h05/mnt/155100/domains/luchacongo.org/html/wp-content/themes/lucha relook final/include-autre-menu.php on line 31

Retrouver la LUCHA sur

Contactez-nous

Nous organisons & mobilisons les Congolais(es) à la base pour défendre nos droits & notre dignité, dans la non-violence.


Nous (re)joindre :

  • 📞Wtsp +243 974233390

  • Mail : lucha.rdc@gmail.com

  • Mail : info@luchacongo.com

  • www.facebook.com/lucha.rdcongo

  • Twitter : @luchaRDC

Copyright (c) 2017 lucha All Rights Reserved.