COMMUNIQUÉ LUCHA N°03016 LA LUCHA N’EST PAS MEMBRE DE LA PLATEFORME DÉNOMMÉE  »FRONT POUR LE RESPECT DE LA CONSTITUTION »

 

En date du 29 Octobre dernier, la LUCHA a reçu l’invitation de madame Ève BAZAIBA, Secrétaire Générale du parti politique Mouvement de Libération du Congo (MLC), pour prendre part à la cérémonie du lancement officiel d’une nouvelle plateforme politique initiée par le MLC en collaboration avec d’autres politiques et sociales.

La Lucha salue toutes les actions et initiatives sincères et non-violentes pour faire respecter la constitution, y compris en ce qui concerne l’alternance politique pacifique au sommet de l’Etat le 19 décembre 2016. Elle tient cependant à faire la mise au point suivante :

1. Contrairement aux informations qui ont circulé dans certains médias, la Lucha dément catégoriquement faire partie de la plateforme « Front pour le respect de la constitution » et de toute autre plateforme politique, y compris le « Front Citoyen 2016 », le « Rassemblement » etc.

2. La Lucha réitère son ouverture et sa disponibilité à prendre part à toute discussion constructive pour faire avancer la cause du Congo, pour autant que son indépendance et ses caractères non-partisan et non-violent sont strictement respectés. C’est à ce titre qu’elle a par le passé participé à des rencontres et discussions, au pays ou à l’étranger, avec plusieurs partis politiques, plateformes et personnalités politiques, toutes tendances confondues.

3. Désabusé par l’inconstance, l’inconséquence et la mauvaise foi qui caractérisent la classe politique congolaise en général, la Lucha tient à réaffirmer son indépendance, sa liberté d’action et son approche non-partisane; à éviter tout amalgame nuisible à son combat purement citoyen et désintéressé.

4. La Lucha reste profondément attachée au respect de la constitution de la République. Nous restons ouverts à toute discussions sincères, sans arrières-pensées politiciennes, afin d’épargner à la RDC une N-ième effusion de sang tout en préservant l’ordre constitutionnel, suivant la feuille de route du 21 octobre 2016 des mouvements citoyens et des organisations de la société civile congolaise.

5. Pour la Lucha, ce qui importe aujourd’hui à la RDC c’est davantage la convergence des actions concrètes et crédibles pour sauver la démocratie, que la multiplication de plateformes et d’annonces de tous genres.

Fait à Kinshasa, le 06 Novembre 2016

Pour la Lucha
La cellule de communication

No comments yet.

Laisser un commentaire